09 août 2017

DIEU EST MORT LE 30 NOVEMBRE 1954

J'en aurai mis du temps, pour en parler. Mais est-ce si facile, à chacun, de parler de son Dieu ? Encore faut-il qu'ici je nomme le mien : Wilhelm Furtwängler. Furtwängler naquit en 1886, l'année de la disparition de Liszt, onze ans avant la mort de Johannes Brahms (1897). Il eut toute sa vie une forte affinité pour la musique de Brahms : son grand-père maternel fut en effet l'ami du compositeur. Mon plus profond regret : ne l'avoir jamais vu diriger de mes yeux. Sans doute une raison de plus pour que j'en aie fait mon Dieu… ... [Lire la suite]
Posté par Sachs à 18:53:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]