Je relève ici les propos de notre ami Christophe Rizoud, paru dans "Les Brèves" de Forum opéra, le 20 juin dernier., car je ne peux rester sans réaction :

"Avec Musiques en fête, la musique classique investit au moins une fois par an le petit écran à une heure de grande écoute. Des artistes, populaires et moins populaires, des chanteurs lyriques, confirmés et débutants, un orchestre, des chœurs communient en une grand-messe cathodique où le grand répertoire flirte avec la variété pour séduire le plus grand nombre. On pourrait s’en réjouir. Le genre, que l’on dit en perte de vitesse, est trop souvent relégué au plus profond des grilles, dans des tranches horaires que même les plus insomniaques n’ont jamais explorées, pour ne pas applaudir une épisodique sortie de ghetto. Eh bien, non. Sur les réseaux sociaux, on trouve encore des mélomanes pour rechigner. L’occasion est trop belle pour ne pas faire assaut d’esprit ou étaler sa connaissance suprême d’un art dont de tels clabaudages ne font que renforcer la réputation d’élitisme. C’est moche. Heureusement, ces commentaires acerbes alternent avec d’autres, émerveillés, enthousiastes, reconnaissants, admiratifs, encourageants ou tout simplement heureux qui nous invitent pour un soir à laisser tomber Twitter et regarder la télé."

1796 Musiques en fête DR

Ma réponse à Christophe Rizoud :VIGUIE Christian, il y a 33 minutes :

Cher ami, désolé, mais pour la première fois cette année, nous avons décidé mon épouse et moi, de tourner le bouton Mais oui  : d'un quelconque sans pareil, inégalé, voire inégalable : toujours les mêmes pots-pourris, doublés d'une prise de vue lamentable et d'une prise de son qui ne l'est pas moins, (et pourtant ma télé est reliée à ma chaine HI-FI pour tenter d'avoir un meilleur son) ,et ne  parlons pas de l'indigence des commentaires. ! Pour autant, ne nous méprenons pas ! je ne dénigre pas le bien-fondé de l'émission : si elle permet à certains d'avoir une découverte ou une meilleure approche de l'opéra et de ses stars, tant mieux : elle aura au moins son utilité, surtout à une heure de grande écoute, rarissime sur nos chaines. Dans un même ordre d'idées, il me semble que l'on pourrait en dire presque autant de certaines "Victoires de la Musique" qui sont de mois en moins attractives et deviennent tout aussi lassantes.

Oui : encore une fois, c'était mieux avant : Vraiment de quoi regretter le Grand échiquier d'un certain Chancel.

Les temps changent, le progrès cavale, mais pas toujours dans le bon sens...

A toutes fins utiles, je précise que je ne suis -et ne serai jamais-  sur un quelconque réseau social.