MELOMANIA

23 septembre 2018

BRUCKNER : Les SYMPHONIES PAR CELIBIDACHE, POURQUOI ?

J'ai récemment fait l'acquisition de ce coffret, bien qu'il ne s'agisse point d'une véritable intégrale, mais pour la raison que la presse en avait beaucoup parlé et qu'il s'agissait de l'un de nos derniers grands chefs "légendes" du siècle dernier. Or les symphonies de Bruckner ne sont, hélas pas, de celles qui peuplent les salles de concerts, comme tant d'autres. Quant à leurs enregistrements, il n'est pas nécessaire de commenter chacun d'entre eux, (d'autres le feront peut-être), mais il est préférable de répondre via le coffret... [Lire la suite]
Posté par Sachs à 19:18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 septembre 2018

PERTES DE VOCATIONS

Le sujet pourra sembler étrange au lecteur habitué à me voir normalement ne traiter que de sujets essentiellement consacrés à la musique classique. Je le rassure tout de suite, il en sera aussi question, Même si, dans un sujet d'actualité aussi large, celle-ci n'a pas la place qu'elle mérite. Mais il m'a été inspiré par le journal de 13 heures de TF1, de ce jour( dimanche 23.09.2018), dans lequel il était question des gardiens des phares de nos côtes, nombreux, et qui se sont vu  supprimer petit à petit tous leurs postes sous,... [Lire la suite]
Posté par Sachs à 17:55:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 août 2018

LES ETUDES POUR PIANO DE SCRIABINE

Enfin, bien qu'elle ne fut pas la première, une gravure intelligente de l'intégrale des Etudes pour piano de Scriabine. Son urgence était évidente, et le choix de l'interprète ne le fut pas moins puisque l'éditeur, qui n'est pas un "MAJOR", a su faire le choix d'un interprète jeune, encore trop peu connu et célébrè sur nos scènes nationales : Andrei Korobeinikov. Un remarquable enregistrement réalisé à Munich en mai 2013, et qui a bien tardé à venir aux oreilles du public. Pour qu'enfin on ne nous rabatte plus les oreilles avec la... [Lire la suite]
Posté par Sachs à 17:50:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 avril 2018

A PROPOS DES PRÉLUDES DE RACHMANINOV

UNE DEDICACE ? APRES TOUT, POURQUOI PAS... Il n'est pas dans mes habitudes, dans la modeste histoire de ce blog, de publier une chronique en la dédicaçant. Mais il y a de telles raisons, que tant de Musique amoureusement partagée avec Marianne, font que je lui ai offert l'un de mes coffrets préférés, trop vite pris par le temps d'une trop brève rencontre, pour pouvoir l'écouter et le partager intégralement. D'où ces quelques précisions, afin que seule "dans sa bulle", elle puisse mieux les goûter.   D'abord comment ... [Lire la suite]
Posté par Sachs à 15:22:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 avril 2018

UNE JEUNESSE TOUT EN MUSIQUE.

Très tôt, mes parents avaient discerné chez moi une oreille musicale : tout petit, j'avais reproduit d'un doigt sur le clavier du piano de ma marraine les notes de la Marseillaise entendue peu avant par une fanfare dans la rue… Très jeune, j'ai donc commencé l'étude de la musique chez un professeur qui m'enseignait la base du solfège. Je m'y barbais royalement : je voulais jouer du piano ! ce que comprit très vite ma mère : je changeai de professeur et pris mes premières leçons de piano chez une certaine Melle Faffeur, qui habitait... [Lire la suite]
Posté par Sachs à 15:56:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 avril 2018

MATIERE A REFLEXION

"Lorsque je considère la manière dont la scène orchestrale s'est transformée ainsi que le déclin de la présence de la musique classique à la radio et à la télévision – chaque cas ayant bien sûr ses particularités – il est clair que c'est un recul de celle-ci qui se profile. Elle est de toute évidence écartée des priorités actuelles. Bien sûr, sa place n'a jamais été au tout premier plan, surtout là où on la célébrait selon une conception élitiste, dans des maisons d'opéra ou des salles de concert avant tout au service d'un certain... [Lire la suite]
Posté par Sachs à 11:29:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 avril 2018

L'INTÉGRALOMANIE

L'heure est grave, pour l'avenir du CD autant que pour celui des éditeurs discographiques. C'est à se demander s'ils en ont conscience. Je précise que je laisse ici délibérément de côté tout ce qui a trait au streaming et autres modes de diffusion de la musique classique. Rappelons nous… Depuis maintenant une bonne trentaine d'années, le discophile a découvert une nouvelle qualité de publications discographiques, consacrées dans un premier temps à la production d'intégrales des œuvres des plus grands compositeurs[i], puis, marketing... [Lire la suite]
Posté par Sachs à 16:01:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 août 2017

DIEU EST MORT LE 30 NOVEMBRE 1954

J'en aurai mis du temps, pour en parler. Mais est-ce si facile, à chacun, de parler de son Dieu ? Encore faut-il qu'ici je nomme le mien : Wilhelm Furtwängler. Furtwängler naquit en 1886, l'année de la disparition de Liszt, onze ans avant la mort de Johannes Brahms (1897). Il eut toute sa vie une forte affinité pour la musique de Brahms : son grand-père maternel fut en effet l'ami du compositeur. Mon plus profond regret : ne l'avoir jamais vu diriger de mes yeux. Sans doute une raison de plus pour que j'en aie fait mon Dieu… ... [Lire la suite]
Posté par Sachs à 18:53:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 juillet 2017

SOUVENIRS DE VLADO PERLEMUTER

A l'heure où le Festival Fauré est en train de renaître, grâce à l'acharnement de quelques appaméens mélomanes, mais en se situant maintenant non plus à Foix, mais désormais, juste cause !, dans sa bonne ville natale de Pamiers, je crois qu'il serait temps de publier bien tardivement, une note récapitulant diverses données éparses que j'avais conservées à son sujet.  Dans ma chronique "Souvenirs de jeunesse", j'ai omis de raconter les  passages à la maison de Vlado Perlemuter, qui se rendait régulièrement à Foix pour le... [Lire la suite]
Posté par Sachs à 18:44:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 juin 2017

POUR OU CONTRE MUSIQUES EN FÊTE ?

Je relève ici les propos de notre ami Christophe Rizoud, paru dans "Les Brèves" de Forum opéra, le 20 juin dernier., car je ne peux rester sans réaction : "Avec Musiques en fête, la musique classique investit au moins une fois par an le petit écran à une heure de grande écoute. Des artistes, populaires et moins populaires, des chanteurs lyriques, confirmés et débutants, un orchestre, des chœurs communient en une grand-messe cathodique où le grand répertoire flirte avec la variété pour séduire le plus grand nombre. On pourrait s’en... [Lire la suite]
Posté par Sachs à 16:28:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 avril 2017

KARAJAN ET LE DEUSTCHES REQUIEM DE BRAHMS

Etonnant. Surprenant. J'ai toujours donné la priorité à ce chef et ses solistes pour cette œuvre de Brahms dont je possède 7 versions dans ma discothèque. Chronologiquement, la première que j'ai eue, est précisément la version de Karajan, à la tête des Berliner Philharmoniker, avec pour solistes Gundula Janowitz, et Eberhard Waechter, avec les chœurs des Wiener Singverein.  Publiée par Deutsche Gramophon en 1964 dans ces coffrets promotionnels qui sortaient traditionnellement à l'époque des fêtes de fin d'année, j'avais acheté... [Lire la suite]
Posté par Sachs à 18:53:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 avril 2017

LA DERNIÈRE GRAVURE DE DGG CONSACRÉE AUX "WIENER : UNE PURE MERVEILLE !

Et oui, les temps changent... même chez les Wiener Philharmoniker, comme l'écrivait Christian Merlin dans la conclusion de son dernier - et remarquable ouvrage consacré à la biographie de cette formation, dont la lecture devrait être indispensable à tous ceux qui se ruent au Théâtre des Champs-Elysées, et qui restent béats à leur écoute, mais ignorent souvent tous les tracas de cette formation - ce n'est plus à Decca, mais aujourd'hui à DG que les Wiener confient leurs enregistrements ! Preuve manifeste qu'ils ont aussi su effacer les... [Lire la suite]
Posté par Sachs à 15:12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 janvier 2017

HONTE A HAMBOURG OU A HENGELBROCK ?

Bien entendu, au vu de l'actualité musicale allemande, ceux qui me connaissent doivent bien se douter qu'aujourd'hui dimanche 15 janvier 2017, je me suis rivé à mon poste de télévision, pour regarder le programme concernant l'historique de la nouvelle salle de concert de Hambourg et le concert inaugural qui suit cette émission. Par une curiosité bien naturelle, je suis allé auparavant voir sur le site d'Arte le programme du concert, que la chaîne va diffuser, pour prendre connaissance du détail du programme de ce concert, (d'ailleurs... [Lire la suite]
Posté par Sachs à 20:05:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 décembre 2016

A PROPOS DES CRITIQUES ET CHRONIQUES MUSICALES

Voilà plus de dix ans que, avec l'apparition d'Internet, je collectionne précautionneusement les divers écrits à propos des concerts et des opéras qui se déroulent un peu partout dans le monde. Ne pouvant plus me déplacer dans les salles de concert en raison d'une invalidité, je me disais, qu'en faisant cet inventaire je pourrais avoir au moins les avis de ces divers chroniqueurs, étalant leur connaissances musicales. Je crois que le temps est venu de faire une synthèse des documents relevés, - certains pourront à juste titre se... [Lire la suite]
Posté par Sachs à 10:28:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 octobre 2016

C'ÉTAIT MIEUX, AVANT ?

Éternelle affirmation, mais aussi éternelle question. Je viens d'acheter le dernier disque tout juste sorti, de Daniil Trifonov, pianiste de génie, qui aujourd'hui fait courir les foules à sa moindre apparition. Au passage, cela me rappelle une certaine époque, où c'était Cziffra…. Or précisément, la nouveauté de Trifonov concerne l'enregistrement de l'intégrale des études pour piano de Liszt. Nous y voilà ? Non, pas vraiment, car même Cziffra n'a jamais réalisé cet exploit., sauf, pour mémoire, l'intégrale des Études d'Exécution... [Lire la suite]
Posté par Sachs à 16:25:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]